Hello 

Suite de la balade, comme promis aujourd'hui on prend un peu de hauteur ...

Nous avons offert à notre fille un baptême de parapente au dessus de la dune du pilat ! Si vous pouvez le faire je vous le conseille c'est vraiment fabuleux. Après une petite marche dans la forêt de pins au son des cigales. Je vous épargne le détail du sable brûlant et des aiguilles de pin dans le sable ! Ok ce n'était pas très agréable mais la suite vaut son pesant ! 

Il y a une multitude d'écoles vous vous en doutez, en ce qui nous concerne nous avions réservé (obligatoire) auprès de Sand Fly (école de parapente) : très bon accueil et très pro. Par chance le groupe d'après avait annulé, du coup Chloé a pu rester un peu plus longtemps que prévu dans les airs (pour le même prix), le vent leur étant en plus favorable ! 

Elle a donc volé en biplace au dessus de la dune dans son extrémité gauche face au banc d'Arguin 

parapente

 

Nous voici à présent à l'entrée de l'Estuaire de la Gironde, à Soulac Sur Mer. Une petite ville qui abrite un important port au Moyen Age, certainement dû à sa situation géographique et étape des pélerins vers Saint Jacques de Compostelle.

Mais les dunes l'envahissent de plus en plus et la ville connaît alors un important déclin jusqu'au 19ème siècle avec la mode des bains de mer. Ainsi villas et immeubles bourgeois emergent petit à petit  ... la grande bâtisse en bas à droite sur la 2ème mosaïque est un centre de vacances (j'aurai bien animer des colos par ici !) 

soulac 3

soulac 4

Nous remontons un peu encore  sur Verdon-sur-Mer et la pointe de Grave ... histoire de voir de plus près le phare de Cordouan, il est situé à 7 km de la côte, à l'embouchure de l'estuaire (formé par la Garonne et la Dordogne). 

Construit de 1584 à 1611, il est le plus ancien phare de France encore en activité et le 1er à être classé aux monuments historiques en 1862. Il a aussi été le dernier phare français à être habité par des gardiens de l'Etat et ce jusqu'en 2006 où il a été entièrement automatisé. Aujourd'hui ce sont 2 gardiens du syndicat de développement durable de l'estuaire qui assurent la maintenance et font office de guide toute l'année.

C'est une grande tour blanche en pierre de Saintonge qui mesure 68m de haut et 16m à sa base. Il a été construit sur un plateau rocheux dit de Cordouan non immergé même à marée haute ce qui en a simplifié la construction 

Il se compose de 6 étages avec une chapelle au 2ème. Un projet d'installation d'un gîte pour les visiteurs est à l'étude ! 

Nous n'avions pas le temps d'aller sur place, une prochaine fois peut-être ! 

soulac 2

 

Nous ne pouvions partir sans crapahuter dans les rochers en bord de plage, activité que Chloé aime beaucoup ... mais tout en restant "connectée" (gros soupir !  au secours ... "y'a pas de wifi !!!") 

On pourrait penser que mes 2 stroumpfs ont posés pour cette photo mais il n'en ait rien, je les aient vraiment pris sur l'instant (toujours prête à dégainer le reflex ! la photo fait partie depuis très longtemps de ma vie il n'y a pas de raison que ça change :) ) 

soulac 1

La prochaine fois qu'on se retrouve ici, ce sera pour Zibuline ... 

Et je vous retruverai à nouveau pour la fin de la balade dans le bassin d'arcachon juste avant notre 2ème période de vacances plus longues cette fois ... mais sur la côté d'Opale (où j'aurai la chance probablement de rendre le virtuel réel, à bientôt Pascale ;)) 

Mes articles sont nombreux en ce moment, je m'excuse auprès de celles que ça dérangerait et je remercie celles qui me laissent des petits messages : je suis ravie que la balade vous plaise. Ce n'est pas pour étaler ma vie (comme certains le pensent parfois) mais juste pour partager ces photos, ces beaux paysages et ces découvertes lors de nos escapades. Rien de plus !

Bonne journée